Vu sur M6 - 66 Minutes - Cliquez ici

ACCROBRANCHE LIGNE DE VIE : GARANT DE LA SÉCURITÉ DES VISITEURS DE PAH

Dans un Parcours Acrobatiques en Hauteur (PAH), on essaie de donner au pratiquant un maximum de liberté. C’est pour cette raison qu’on le laisse évoluer seul à travers les ateliers. Il lui appartient d’assurer lui-même sa sécurité grâce à un équipement de protection individuel (ÉPI) fourni par le parc. Cet équipement antichute est généralement composé d’un baudrier, de longes et de mousquetons. L’ensemble est attaché à une ligne de vie, elle-même souvent relié à un anneau d’ancrage, pour un maximum de protection.

Cette dernière constitue un équipement d’une importance capitale pour un parc aventure puisque c’est le meilleur moyen de protection pour le visiteur contre les chutes, d’une hauteur souvent importante. Ce système de protection peut s’utiliser de différente manière, mais la ligne de vie continue en accrobranche constitue le système d’assurage le plus conseillé.

Fonctionnement de la ligne de vie

La ligne de vie est un dispositif de sécurité qui permet à son utilisateur de s’y attacher pour se protéger contre les risques de chute. Elle est très utilisée en escalade, en accrobranche et dans les PAH en général. Il existe 3 types de ligne de vie :

Ligne de vie continue accrobranche
  • La ligne de vie horizontale : elle est constituée de 2 points d’ancrage entre lesquels est tendu un câble ou une corde. On l’utilise beaucoup en parcours aventure, sur les ateliers où l’on évolue en parallèle avec le sol (passerelles de bois, pont suspendu…) ;
  • La ligne de vie verticale : elle se compose d’un seul point d’ancrage supérieur auquel on fixe un support d’assurage souple. La partie basse est généralement laissée libre. On s’y attache grâce à un dispositif pouvant voyager librement sur le support d’assurage. Ce dispositif antichute est surtout utilisé en escalade ;
  • La ligne de vie mixte : elle est au moins composée d’une ligne de vie horizontale et d’une ligne de vie verticale.

Les différents systèmes d’assurage d’une ligne de vie

Une ligne de vie peut s’utiliser de différentes manières :

  • Dans le système d’autoassurage ou de sécurité active, le participant se protège à l’aide de 2 mousquetons qu’il peut connecter et déconnecter à sa guise. Le problème est que cette « trop grande liberté » l’expose à un risque d’oubli et d’erreur, donc à un risque plus important de chute ;
  • Dans le système permanent, le participant est protégé grâce à 2 mousquetons qu’il peut connecter et déconnecter alternativement. Il lui est impossible d’ouvrir les 2 en même temps, cela réduit considérablement les risques de chute sur les plateformes. Le problème est que la manipulation des mousquetons reste parfois compliquée. Cela fait que ce type de système n’est applicable qu’à partir de 8 ans ;
  • Dans le système de sécurité passive ou ligne de vie continue, le participant est connecté à la ligne de vie du début jusqu’à la fin du parcours. C’est le système qui offre le plus de sécurité.

Le choix du système de sécurité à utiliser au sein d’un parcours aventure n’est pas évident. Il doit prendre en compte plusieurs paramètres dont la satisfaction du client, le coût de l’exploitation et celui de la maintenance.

La ligne de vie continue : l’idéal pour l'accrobranche

Chez Up-Concept, nous conseillons fortement l’utilisation de la ligne de vie continue dans votre parc aventure, et ce, pas seulement sur les ateliers pour enfant. La ligne de vie continue offre une sécurité maximale à vos clients puisque ces derniers restent connectés à la ligne de vie antichute tout au long des parcours et quelle que soit la hauteur.


Il existe 2 systèmes de ligne de vie continue, tous 2 permettant de réduire le personnel de surveillance de 30 à 50 % par rapport au nombre qui devrait être affecté à cette tâche dans d’autres conditions :

  • Le système de ligne de vie continue roulant avec poulie intégrée : son utilisation ne nécessite aucune manipulation particulière, même au niveau des plateformes. De plus, c’est le système le plus adapté aux enfants de plus de 4 ans. Malgré tout, pour limiter au strict minimum les risques, il faut toujours contrôler la connexion avec la ligne de vie au moment du départ du participant ;
  • La ligne de vie continue glissant : ici aussi, le participant ne peut pas se déconnecter de la ligne de vie par lui-même. Et comme dans le premier système, un contrôle doit toujours être fait avant le début du parcours. La seule différence est qu’avec ce système le client doit manipuler le mousqueton sur les plateformes.

Sécurisez votre parc aventure avec Up-Concept

Bien évidemment, la sécurisation d’un parc aventure ne se résume pas à l’installation d’une ligne de vie continue. De nombreuses autres mesures doivent être mises en place :

  • Explication des consignes de sécurité à chacun des clients avant le début d’un parcours ;
  • Surveillance régulière des parcours ;
  • Affichage des règlements sur les sentiers et sur les arbres ;
  • Contrôle quotidien des ateliers ;
  • Analyse phytosanitaire annuelle des arbres ;
  • Contrôle annuel des équipements par un organisme indépendant ;

Toutes ces mesures, Up-Concept peuvent vous aider à mettre en place une protection antichute pour tous vos clients grâce à un personnel qualifié et une grande expertise dans la construction et l’entretien de parc aventure.